Tie & dye: « LE » désastre capillaire qui a changé ma vie!

Hello! Déjà en lisant le titre de cet article (et en voyant les photos chelou de cet article), tu dois sans doute te demander pourquoi?! (et aussi te dire que j’ai un sacré grain!). Alors commençons par le commencement…

C’était en 2012, la mode du tie & dye (et de l’ombré hair) était à son apogée; et évidemment, en tant que jeune femme, j’ai moi même succombé! Mais ( car oui, il y a toujours un mais!), un problème de taille allait entâcher ce si joli tableau…

Il faut savoir que de base, je suis très brune avec des cheveux de nature bouclés. Pendant des années au lycée, j’ai lissé mes cheveux tous les jours (et toi fille aux cheveux raides, ton fer à boucler était ton meilleur ami!), j’ai coloré mes cheveux en noir (bah oui parce que avant le tie & dye, la mode, c’était le noir corbeau!), je me suis donc retrouvée face à un échec lorsque j’ai voulu éclaircir mes cheveux avec une coloration maison. Ils étaient très secs et (certes) abimés dû à tous ces traitements; mais crois-moi, rien de comparable avec ce qui va suivre…

J’ai donc pris la décision de me rendre chez le coiffeur, qui a eu une super idée! (l’idée la plus pourrie du siècle ouais!). Celle de me décolorer les cheveux!!!!! Oui tu as bien lu, on ne parle pas d’un color B4 ou d’un color out, que nenni, on parle vraiment d’une décoloration!!!!! (ATTENTION! Cet article risque d’être très riche en émotions, je m’en excuse par avance…). Si seulement il m’avait expliqué gentiment qu’il faudrait plusieurs mois pour faire dégorger un maximum l’accumulation des colorations noires, et attendre avant de faire quoi que ce soit, j’y aurai réfléchi (ou pas, mais il aurai dû m’avertir avant!); à la place, il a juste décidé de cramer ma tignasse, et en 2h je suis passée de cheveux bruns et flamboyants (mais oui ça va mes chevilles!), à de misérables bottes de foins en guise de cheveux! (et encore c’était le résultat potable à sec, mouillé je ne te raconte pas la cata, c’était devenu du chewing-gum! J’aurai pu être ambassadrice pour Hollywood chewing-gum!). Et dire qu’il voulait tout décolorer (la blague!), heureusement que je lui ai précisé de ne s’occuper que des pointes… Bref, mes cheveux étaient décédés! (RIP, je ne vous oublierai jamais…).

À cette période, j’étais dans le mood de laisser pousser mes cheveux (d’ailleurs je le suis toujours), alors les couper au carré, tu t’imagines bien qu’il en était hors de question! (never!). Je me suis alors lancée dans un vrai parcours du combattant! J’ai fréquenté tous les grossistes de produits capillaires de la capitale! J’ai acheté toutes sortes de masques de toutes marques: Kérastase, Jean Louis David, Schwarzkopf, l’Oréal…, je les ai tous testé, mais rien n’y a fait; et je dirai même que la qualité de mon cuir chevelu ne faisait que s’aggraver! Entre les pellicules, les croûtes qui se formaient sur mon crâne, les cheveux qui regraissaient plus vite que l’éclair! (moment glamour du jour bonjour!), c’était devenu un vrai calvaire! Après 4 ou 5 mois d’acharnement pour “sauver” ce qu’il restait de mes cheveux, couper 1 petit cm toutes les 3 semaines, je me suis résignée à couper ma tignasse! Et un jour, j’ai eu l’illumination…

En me balladant sur facebook, je suis tombée sur un groupe destiné aux naturalistas bouclées, et je peux te dire que ce groupe m’a réellement sauvé! (du moins mes cheveux, non ce n’est pas une secte! Je suis juste une éternelle mélodramatique!). Il s’agit d’un groupe de partage de soins et routines capillaires naturels; une mine d’or! En naviguant un peu plus, j’ai découvert le groupe et le site d’Aromazone! (encore un de mes sites “chouchou” dont je te parlerai très prochainement); et là encore, c’est la caverne d’Ali Baba, le Saint Graal des sites (français) de soins naturels!

 Ma vie était sur le point de changer (rien que ça!), j’ai donné tous mes soins “cracra” à qui les voulait, et j’ai complètement changé de routine capillaire! Je me suis mise au henné (100% naturel, sans sodium picramate, j’y reviendrai dans un prochain article), je suis devenue une vraie adepte du low-poo (j’y reviendrai aussi), bref, j’étais enfin une « nappy « ! Mais je ne me suis pas arrêtée là! J’ai aussi totalement changé ma routine de soins en général (notamment pour le visage), et j’ai commencé à m’intéresser de plus en plus à l’univers des produits naturels! (ou du moins le moins chimique possible…).

Et voilà, cet article arrive à sa fin et cette mésaventure aussi (oufff!), finalement, c’était un mal pour un bien! Le bon côté de cette expérience traumatisante, c’est que maintenant, je prend soin de mes cheveux et de ma peau, j’ai décidé d’assumer ma nature, et plutôt que de vouloir la changer à l’extrême, (vouloir du blond platine ou des cheveux raides comme des baguettes), me contenter d’un brushing une fois de temps (et c’est bien suffisant!). Cela m’a fait évoluer et je ne regrette pas (même si je dois t’avouer que j’en ai pleuré pendant des jours et des nuits et que j’ai été au bord de la dépression! Non non j’en rajoute pas!), comme on dit, on apprend de ses erreurs!

Alors si toi aussi tu as une anecdote du genre, n’hésites pas à commenter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *